PIANISTE – Dominique Merlet, Clavier Bien Tempéré Livre 2

Dominique MERLET
JOHANN SEBASTIAN BACH (1685-1750)
Second livre du Clavier bien tempéré BWV 870-893
Dominique Merlet (piano)

Le Palais des Dégustateurs 2 CD PDD008. 2016. 2 h

Le but pédagogique avoué du Clavier bien tempéré permit aux élèves de Bach d’apprendre à improviser (prélude) et à structurer leur pensée (fugue). Devant ce monument du piano, l’humilité de Dominique Merlet – lui-même immense pédagogue – est touchante. Dès le premier Prélude et Fugue, on est pris par le chant rayonnant et une forme de simplicité. Au fil de l’écoute, le balancement des phrases va de soi, alors qu’il est aussi complexe à maîtriser pour un musicien que les rimes de Racine à déclamer sans affectation pour un acteur. Paraître naturel, voilà le défi. La décontraction fait ici noblesse, il ne reste que l’infinité du choix pour le toucher, les attaques, le tempo, l’expression des récitatifs, de la virtuosité des danses… Les tonalités guident tout cela en partie. Elles définissent les identités sonores de chaque pièce. De fait, les nuances se créent au fil des modulations, dans d’immenses phrases, d’une douceur qui bannit toute raideur. Et pourtant les galops peuvent être frénétiques (Prélude en ré mineur), d’une allégresse italienne, volubiles. On devine de grandes prises et l’effort de la course des doigts à la fin de certaines fugues. Ce sont tous ces éléments d’humanité qui, fusionnés, font jaillir un esprit d’authenticité.

Avec un son très bien capté dans l’acoustique de la Goillotte, à Vosne Romanée, ce coffret se déguste dans la solitude, remède divin aux tourments de l’âme.

Stéphane Friédérich

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.